+41 (0) 22 311 33 22 contact@signatys.com

Dans le cadre de leur alliance stratégique récemment officialisée, Sysmosoft SA et Signatys se sont associés pour déployer une solution de signature électronique au sein de la banque privée Millennium à Genève. D’autres projets similaires sont en préparation pour les deux startups.

Sysmosoft et Signatys offrent une solution de signature électronique pour digitaliser les processus liés aux transactions bancaires. La solution SignMit vise à accroître l’efficacité, la conformité et la sécurité des processus actuels nécessitant des signatures avancées ou qualifiées. La signature électronique qualifiée étant équivalente à la signature manuscrite.
C’est dans ce contexte que l’expertise de Signatys en matière de signatures électroniques dans les environnements bancaire et notarial a permis à Sysmosoft d’optimiser son produit pour répondre aux hautes exigences du secteur financier.
Millennium Banque Privée a mis en œuvre cette solution et a commencé le déploiement auprès de ses clients depuis décembre 2018. Elle permet à la banque de pouvoir envoyer des documents sur le smartphone de ses clients et de recevoir des décisions fiables, ainsi que des signatures juridiquement contraignantes. Le premier cas d’utilisation mis en œuvre par la banque est la numérisation de l’accord d’autorisation de transaction (plus connu sous le nom de « callback »).
L’objectif de la banque est de pouvoir numériser les processus de décision des clients afin de gagner en efficacité et en sécurité. La banque prévoit de déployer rapidement de nouveaux cas d’utilisation, en particulier ceux liés à la nouvelle réglementation en vigueur (MiFID II, LSFin) et au processus de « onboarding » de ses clients.
La sécurité est souvent synonyme de complexité. Les clients de SignMit utilisent un produit simple tout en intégrant des technologies de pointe telles que la cryptographie, la biométrie et les concepts de signature digitale.
Contacté par Startupticker.ch, Olivier Adler, PDG de Signatys, explique que la collaboration entamée avec Sysmosoft en 2017 montre un potentiel prometteur, les deux sociétés travaillant actuellement sur des déploiements similaires dans d’autres banques suisses.

Lire l’article complet sur le site startupticker.ch