+41 (0) 22 311 33 22 contact@signatys.com
StartupTicker parle de Signatys

StartupTicker parle de Signatys

A l’ère de la digitalisation de l’économie et de l’instantanéité, la startup genevoise Signatys propose aux entreprises une solution simple et rapide facilitant la signature électronique, pour un gain de temps et une plus grande facilité d’utilisation, avec un processus global et juridiquement reconnu.

Avec la digitalisation de l’économie, les entreprises ont réussi à dématérialiser la plupart de leurs processus métiers. Mais lorsqu’une signature est requise, le document doit être encore imprimé, signé manuellement, scanné et/ou envoyé par voie postale. Toutes ces étapes prennent un temps précieux.

Partant de ce constat, la startup genevoise Signatys offre aux entreprises une solution simple et rapide qui permet de garder la chaîne de l’électronique intacte jusqu’à l’envoi final du document. A l’ère de l’instantanéité, François Rochat et Olivier Adler optimisent le système de la suisseID – identification validée via un port USB, mis en place par la confédération – en la couplant à leur logiciel, pour un gain de temps et de facilité d’utilisation, avec un processus global et juridiquement reconnu.

Tout s’accélère dans les recherches de deux co-fondateurs de la startup avec la collaboration de deux notaires. L’opportunité de comprendre les métiers procéduriers de l’intérieur a permis d’affiner le concept au plus près de la demande. Un horodatage et l’identité validée de la personne sont liés intrinsèquement à la signature. Quant à la valeur du contenu du document, s’il venait à être modifié après signature, elle disparaitrait. Besoin de plusieurs signatures? Elles peuvent même se faire simultanément.

Si la solution de facilitation de signature électronique de Signatys s’adresse aujourd’hui aux notaires et aux avocats, la startup genevoise soutenue par la Fondetec prévoit de la proposer à terme aux banques, aux entreprises et aux régies en Suisse, puis à l’étranger.

(ES)

www.startupticker.ch%2Fen%2Fnews%2Fjanuary-2016%2Fsignatys-la-solution-qui-facilite-la-signature-electronique&usg=AFQjCNFEN_XjgBB6w-YwVd8_6OeONEZoXQ

AGEFI – Edition du Mardi 12 janvier 2016

L’administration adopte l’e-signature

La start-up Signatys amène le chaînon manquant dans la digitalisation des processus administratifs. Levée de fonds prévue cette année.

La digitalisation des processus administratifs dans les entreprises est un fait depuis quelques années déjà. Un seul problème persiste encore: la signature électronique et sa validité. Partant de ce principe, la start-up Signatys, créée à Genève en 2011 par Olivier Adler et François Rochat, s’est lancée dans des développement. L’entreprise propose actuellement trois différents produits pour trois secteurs bien distincts: les notaires, les avocats et les banques. Comm le dit Olivier Adler, co-créateur de la start-up, l’idée est de permettre aux entreprises de garder la chaîne de l’électronique intacte jusqu’à l’envoi final d’un document. Les avantages: e-signature sécurisée, gain en temps et en efficacité ainsi qu’une économie de coûts et de papier. Une levée de fonds entre 500.000 francs et un million est prévue pour cette année. Autofinancée jusqu’ici, cet apport en capital permettra de continuer le développement dans un secteur en pleine croissance.

Les objectifs pour 2016 sont la mise en place d’un projet pilote avec les études de notaires vaudoises, d’installer le logiciel dans les cinq plus grandes études d’avocats ainsi que de continuer les discussions engagées avec la plupart des banques privées de la place.