+41 (0) 22 311 33 22 contact@signatys.com

Signatys in partnership with Microsoft

Signatys joins the prestigious group of Swiss startups included in the Microsoft BizSpark Plus.

This partnership aims to help early stage companies accelerate innovation and get products and services in the hands of customers as quickly as possible.

To make this happen, Microsoft is partnering with over 200 accelerators in 47 countries including Techstars, ERA, MassChallenge, Seedcamp, and 1871 to provide qualified startups with up to $120k of free Azure

Signatys pitching at fintech Fusion’s DemoDay

 

Signatys has introduced its solution in front a 200 people crowd at FER Geneva building on March 9th in the DemoDay of Fintech Fusion.

Olivier Adler, Signatys’s CEO , has covered the various solutions offered by Signatys and has introduced the SignMit solution.

The pitch is available on youtube,

Signatys wins Jury award at BNP Paribas Viva Challenge

Signatys won the jury award from BNP Paribas in the Connected Finance challenge in Paris.

After a three days competition with European’s best startups in Finance; Signatys completed a project to build a platform for exchanging and signing documents in a Trade Finance usecase.

 

image1

 

Business Magazine

Business Magazine

De l’idée à la création

Olivier Adler et François Rochat se connaissent depuis plus de 20 ans. Cette complicité, née sur les courts de tennis, les a amenés à fonder leur entreprise il y a cinq ans. Signatys est une société basée à Genève qui a développé une solution innovante permettant de faciliter l’accès à la signature électronique. C’est une histoire personnelle qui interroge François Rochat. En 2011, le jeune homme doit signer un document d’une extrême importance et l’envoyer rapidement. Problème, il n’a ni scanner, ni imprimante chez lui. L’idée de créer une signature électronique pour faciliter la tâche fait alors son chemin. Les deux compères se documentent. En Suisse, il existe une technologie mise en place par la Confédération, mais peu connue du grand public. De l’idée à la création, il leur faudra plusieurs mois pour mettre au point leur stratégie et lancer leur société.

L’amitié, un formidable accélérateur

A l’époque, les deux jeunes salariés ressentent alors l’envie de créer leur startup. Pour Olivier Adler « il était clair, que si l’idée venait à se concrétiser, je me lancerais dans l’aventure entrepreneuriale, mais pas avec n’importe qui, ajoute-t-il. François et moi-même sommes complémentaires, l’un est plus créatif, l’autre plus dans l’analyse, la stratégie de développement ». Cette amitié entre les porteurs du projet les a rendus plus forts. François Rochat est formel : « sans notre collaboration, Signatys n’en serait pas là, et même pas sûr que je me sois lancé dans cette aventure sans Olivier », confie-t-il.

Devenir leader du marché

Dès la création de leur société, les deux Genevois font appel à la Fondetec, qui leur vient en aide sur le plan financier. Un coup de pouce leur permettant d’embaucher deux salariés. “Le recrutement n’a pas été si évident, confie Olivier Adler, il a fallu compléter nos compétences en management et en économie, avec des personnes ayant des connaissances techniques”. La jeune société compte aujourd’hui devenir leader dans son domaine d’activité en Suisse et à l’étranger. www.signatys.com

Quand la signature électronique veut remplacer la manuscrite – Léman Bleu

Quand la signature électronique veut remplacer la manuscrite – Léman Bleu

Signatys: quand la signature électronique veut remplacer la manuscrite

La start-up Signatys ambitionne de développer l’utilisation de la signature électronique au sein des professions libérales (avocats, notaires) et dans les instituts bancaires, tout en accompagnant les acteurs financiers dans leur transition digitale.

Voir le reportage http://www.lemanbleu.ch/fr/News/Signatys-quand-la-signature-electronique-veut-remplacer-la-manuscrite.html